一般財団法人 連帯 東北・西南 RENTAI TOHOKU-SEINAN

一般財団法人 連帯 東北・西南 RENTAI TOHOKU-SEINAN

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Deutsch
  • 中国語



2014年11月
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Archives

2014.11.05 15:59

Pour nos dernières activités de soutien, veuillez vous référer à notre page en anglais.

Pour nos dernières activités de soutien, veuillez vous référer à notre page en anglais.

Catégorie:

2014.11.05 15:59 admin

2013.07.12 14:09

Évènement à l'hôpital préfectoral Takata (10 juillet 2013, Centre de soins temporaire de l'hôpital préfectoral Takata, Iwate-ken)

Le mercredi 10 juillet, nous avons organisé un « Curry de l'amitié ® » gratuit au Centre de soins temporaire de l'hôpital Takata, dans la préfecture d'Iwate, afin d'encourager tout son personnel.

Touché lors du grand séisme de l'est du Japon, l'hôpital préfectoral Takata, d'une capacité de 70 lits, est totalement hors-service. Un centre de soins temporaire préfabriqué a été installé juste après la catastrophe, mais tous les patients qui devaient être hospitalisés n'ont eu d'autre choix que de se reporter sur l'hôpital préfectoral de la ville voisine d'Ofunato, ou à Morioka. Plus tard, le 1er février 2012, un centre d'hospitalisation temporaire d'une capacité de 41 lits et équipé d'une salle d'opération voyait le jour. Ce centre de soins temporaire constitue l'unique hôpital général de la ville de Rikuzentakata. Il est donc essentiel à la vie de tous les habitants.

Tahir, membre de notre association et proche de l'ancien directeur de l'hôpital, le docteur Mikihito Ishiki (65 ans), a appris que ce dernier avait résolu de retarder sa retraite pour continuer d'exercer en tant que médecin. Nous avons donc décidé d'organiser ce « Curry de l'amitié ® » pour remercier de leurs efforts le docteur Ishiki qui continue d'œuvrer pour la reconstruction de la région, le docteur Kiyoshi Tabata, nommé directeur de l'hôpital en avril dernier, ainsi que tout le personnel de l'établissement.

Comme souvent, nous avons commencé la préparation la veille afin de réduire autant que possible les préparatifs sur place. Le travail de préparation s'est fait dans le Centre culturel Minami de Senmaya-cho, avec l'aide précieuse des habitants. De nouveaux membres se sont joints à notre équipe et goûtaient aux joies du bénévolat pour la première fois, mais tout ce petit monde a travaillé avec volonté et efficacité, et nous avons pu proposer notre « Curry de l'amitié ® » dans les temps. Nous remercions vivement toutes les personnes qui nous ont donné un coup de main.

Nous exprimons également notre plus profonde gratitude à M. Keishi Onodera, président du Rotary Club de Senmaya-cho, pour nous avoir une nouvelle fois offert 14 kilos de viande de poulet. Enfin, M. Hideo Sato, de la ferme laitière de Senmaya-cho, nous a généreusement donné 20 litres de lait frais trait le matin même, afin de préparer le chaï (thé pakistanais).

2013-Jul-10-img1.jpg 2013-Jul-10-img2.jpg

Nous savions que le personnel de l'hôpital était constitué de 10 médecins, 40 infirmiers et 35 techniciens. Mais en comptant l'équipe de la pharmacie, c'est finalement à plus de 100 personnes que nous avons proposé notre « Curry de l'amitié ® ». Les consultations externes étaient extrêmement nombreuses ce jour-là : nous avons donc servi le curry entre 11h30 à 14h. De nombreuses personnes sont venues nous demander du rab, et personne ne s'est ennuyé pendant toute la durée de l'évènement. Nous avons préparé des barquettes avec couvercles pour ceux qui ne pouvaient s'éloigner de leur poste de travail et pour les équipes de nuit, afin qu'ils puissent déguster notre curry. Nous non plus n'avons pas ménagé nos efforts.

2013-Jul-10-img3.jpg 2013-Jul-10-img4.jpg

Tout le monde nous a fait le plaisir de partager notre « Curry de l'amitié ® » avant de déguster le chaï préparé avec le lait frais. Au moment de rentrer, une fois le rangement terminé, on nous a remerciés pour « l'organisation de cet événement si agréable ». Nous avons alors pris une photo souvenir tous ensemble. Le docteur Ishiki nous a confié qu'il attendait avec impatience notre prochain événement. Nous pouvions sentir, pour notre plus grande joie, que tout le monde avait passé du bon temps.

Catégorie:Rapport par notre personnel

2013.07.12 14:09 admin

2013.07.02 13:10

Organisation d'une marche de soutien pour l'ILC (30 juin 2013, Hiraizumi-cho, Nishiiwai-gun / Ichinoseki-shi, Iwate-ken)

Le dimanche 30 juin, à Hiraizumi-cho, dans le district de Nishiiwai-gun, préfecture d'Iwate, nous avons organisé un symposium ainsi qu'une marche pour encourager la candidature de la ville d'Ichinoseki et de ses environs à l'accueil de l'accélérateur de particules linéaire ILC (International Linear Collider).

Notre association avait organisé le premier juin une première marche pour soutenir la candidature d'Ichinoseki et de ses environs à l'accueil de l'accélérateur ILC. Longue de dix kilomètres, elle partait de l'entrée du pavillon Konjikido du temple Chusonji, pour rejoindre le centre commercial Nanohana Plaza à Ichinoseki. Nous avons appris que les résultats pour l'accueil de l'accélérateur ILC seraient rendus publics dans le courant du mois de juillet. Devant la nécessité de continuer notre travail bénévole en soutien au Tohoku et d'entretenir le mouvement enclenché lors de la précédente marche, nous avons décidé d'organiser une seconde marche pour soutenir la candidature du Tohoku à l'accueil de l'accélérateur de particules ILC.

● Le symposium

Notre association continue ses activités de soutien indépendantes dans les logements temporaires, mais nous avons récemment appris que l'accélérateur de particules ILC pourrait être construit dans les environs de la ville d'Ichinoseki. Nous pensons que la région du Tohoku ne doit pas seulement se reconstruire, et nous sommes convaincus que la construction de ces installations constituerait le déclic qui amorcerait, non seulement la reconstruction, mais au-delà, le développement de la région. Cependant, nous avons malheureusement constaté que les habitants manquaient de compréhension et d'enthousiasme quant à ce projet. Pour nous rendre utiles, nous avons donc décidé d'organiser une marche afin de sensibiliser la population et un symposium pour favoriser la compréhension du projet.

2013-Jun-30-img1.jpg 2013-Jul-30-img2.jpg

Grâce à la collaboration de la municipalité de Hiraizumi-cho, nous avons pu, pour l'organisation du symposium, disposer gratuitement de la salle de réunion située au premier étage de la mairie. Le jour du symposium, M. Tadao Yaegashi, du service des Affaires générales et de la planification, s'est occupé d'aménager la salle tôt le matin. Nous le remercions également de s'être chargé de guider les participants et de donner les explications sur les monuments historiques lors de la marche dont nous allons parler un peu plus bas.

C'est notre président, M. Sata, qui s'est occupé de la coordination du symposium. Au niveau des intervenants, en dehors des deux spécialistes de l'ILC de la mairie, les neuf autres participants étaient tous de simples citoyens, et chacun a pu exprimer librement son opinion. En guise d'ouverture, nous avons été invités à rêver l'avenir à moyen et long terme de nos futurs enfants, d'ici 50 à 100 ans. Toutes les personnes présentes ont pris part à la discussion sur l'accélérateur ILC, donnant leurs points de vue de citoyens.

2013-Jun-30-img3.jpg 2013-Jun-30-img4.jpg

Nous avons fait en sorte que chacun se sente impliqué dans le débat, quel que soit l'endroit où il se trouvait dans la salle. Nous avons disposé les tables des intervenants au centre de la salle de réunion afin que toutes les personnes présentes puissent participer à la discussion. Dans les avis que nous avons ensuite recueillis, beaucoup ont déclaré être heureux d'avoir pu échanger leurs opinions dans une ambiance décontractée, sans avoir eu l'impression d'assister à une conférence.

Voici un échantillon des opinions exprimées lors du symposium.

  • La construction de l'ILC constituerait un plus. Par l'internationalisation de la région, elle permettrait de renforcer l'éducation.
  • La désindustrialisation touche aussi Ichinoseki. Les usines ferment et de nombreuses personnes se retrouvent sans emploi. L'installation de l'accélérateur ILC pourrait avoir comme effet de stimuler la production industrielle, avec des conséquences positives pour la prochaine génération. Peut-être même les personnes qui ont quitté la région finiraient-elles par revenir.
  • La municipalité de Fujisawa-cho est confrontée au problème du dépeuplement. Malgré les avancées de la reconstruction, la population reste peu nombreuse. Il en va de la survie des villages. L'accueil de l'accélérateur ILC est une chance unique de se tourner vers l'avenir et d'offrir de nombreuses perspectives à nos enfants. S'il est avéré que l'ILC est sans danger, alors nous devons l'accueillir.
  • Du point de vue des étrangers, Hiraizumi-cho est un endroit attirant, possédant un formidable patrimoine culturel et historique. Seulement il manque d'une communication adéquate pour se mettre en valeur. Hiraizumi-cho possède déjà tous les atouts pour s'internationaliser.
  • Dans le cas où l'ILC serait construit dans la région, des scientifiques du monde entier accompagnés de leur famille, et de nombreuses personnes concernées par le projet, viendraient s'installer dans le Tohoku, dont on pense que l'environnement n'est pas favorable à l'éducation des enfants. Pourtant, à l'époque d'internet, les possibilités éducatives sont suffisantes si on utilise l'environnement de manière pertinente.
  • Il est souhaitable d'éclaircir tous les points obscurs relatifs à l'accélérateur ILC et d'apaiser les craintes sur les aspects mal compris. Dans la préfecture d'Iwate, tout le monde n'est pas également enthousiaste quant à l'accueil de l'accélérateur. Nous aimerions que le projet avance avec la compréhension de tous. Nous plaçons beaucoup d'espoirs dans des améliorations éducatives et culturelles, comme effets secondaires de la reprise de la production industrielle.
  • Jusqu'à présent, il y a eu dans la région des établissements exclusivement réservés aux scientifiques japonais, mais cette fois-ci, il s'agit d'institutions vraiment internationales. Grâce aux dizaines de milliers de personnes qui viendront de l'étranger, on peut penser que la ville choisie deviendra un modèle de ville internationale (notamment dans les domaines de la science, de l'éducation et de la culture). Un comité de délibération a apparemment été créé pour choisir l'emplacement de l'accélérateur. Ce comité est composé d'une dizaine de personnes venues essentiellement des universités du Tohoku et de Kyushu. Le lieu retenu par le comité sera, après validation par le gouvernement japonais, le véritable candidat à l'accueil de l'accélérateur ILC.
  • Senmaya-cho subit aussi les conséquences néfastes de la baisse de sa population. Si, grâce à la venue de l'ILC, les effets positifs attendus sur l'économie sont bien là, ce sera une aubaine pour la ville. Nous espérons qu'il ne s'agit pas d'une simple fable, mais bien d'un rêve à portée de main.
  • Des pèlerins du monde entier viennent visiter Okago. Jusqu'à présent, les réactions de rejet à l'égard des étrangers étaient nombreuses, mais grâce aux multiples contacts avec ces derniers, les habitants ont découvert que beaucoup d'entre eux avaient des qualités. Ils reconnaissent maintenant qu'ils doivent changer leur mentalité. Dorénavant, ils souhaitent accueillir plus d'étrangers et la venue de l'ILC est une occasion à ne pas rater afin de concrétiser ce changement.
  • On se demande quel sera l'ampleur de l'impact économique de l'accélérateur ILC. On peut espérer qu'il stimule la population, qui n'a pas suffisamment conscience de son autonomie. C'est une bonne chose que le gouvernement donne les orientations du projet. Cependant, il est nécessaire que les gens réfléchissent et agissent par eux-mêmes.
  • On peut imaginer l'impact de la venue de l'accélérateur en termes de savoir, d'administration et de production industrielle. La création d'une zone spéciale où des médecins étrangers pourraient exercer au Japon est une idée. Et si finalement l'ILC devait être installé ailleurs, la construction d'une base de lancement de fusées sur ce sol de granite presque inhabité serait également une idée à creuser. Nous aimerions privilégier les contacts avec le monde scientifique. Il serait aussi intéressant d'organiser des réunions où nous pourrions échanger nos idées.
  • Nous ne savons que bien peu de choses à propos de l'ILC, mais nous serions ravis de voir cette installation porteuse de rêve s'établir au Japon, d'autant plus si elle offre des perspectives de création d'emploi.
  • Est-il raisonnable de construire l'accélérateur ILC alors que le problème nucléaire n'est toujours pas réglé ?
  • Qu'en est-il de l'impact de l'ILC sur l'environnement ?

Toutes sortes d'avis ont été échangés, pas toujours en faveur de la venue de l'accélérateur ILC, et certains ont aussi soulevé des points problématiques. M. Sata, le président de notre association a voulu également faire passer un message. Selon lui, les gens attendent le temps où la science et la religion avanceront main dans la main : nous avons besoin d'une pensée religieuse, dans le bon sens du terme, pour garder l'esprit tourné vers une utilisation pacifique de la science. Son avis est que la science est une épée à double tranchant, et que le moyen de nous guider justement, avec une vue générale, à travers les problèmes qu'elle peut provoquer, se trouve peut-être dans la religion que prône le temple Chusonji.

Pour finir le symposium, les prêtres M. Sato (école zen Soto) et M. Haseki (école Tendai) ont procédé à une lecture du sutra du cœur « Hannya Shingyo », priant avec toutes les personnes présentes pour les âmes des victimes de la catastrophe de mars 2011 et pour la venue de l'accélérateur ILC, qui promet un avenir radieux à la région du Tohoku. Enfin, M. Syed Tahir, membre de notre association de nationalité pakistanaise a clôturé le symposium en lisant des passages du Coran.

● La marche]

Si l'on n'avait pas confiance en sa condition physique, il était difficile de participer à la précédente marche, longue de dix kilomètres. Partant de ce constat, nous avons choisi cette fois-ci un itinéraire plus court et plus facile, afin qu'un plus grand nombre de personnes puisse participer. La marche est partie de la place du jardin de l'ancien temple Kanjizaio-in. Nous avons pu obtenir la collaboration de M. Tadao Yaegashi, du service des affaires générales et de la planification de la mairie de Hiraizumi-cho, et de M. Yoshinori Kikuchi, administrateur de l'imprimerie locale Kawashima Printing. Tous réunis sur la grande place du parc, vaste et magnifique, les participants ont pu prendre le départ l'esprit rasséréné.

2013-Jun-30-img5.jpg 2013-Jun-30-img6.jpg

Un peu avant une heure, M. Sata a salué tous les participants, puis nous avons pris une photo de groupe, et nous nous sommes mis en route. Environ 80 personnes ont pris part à la marche, et chacun a pu progresser à son rythme par un temps agréable (quelques nuages et une température de 20 degrés). Comme pour la fois précédente, nous avions préparé huit drapeaux, deux en anglais et six en japonais. La marche a progressé doucement mais sûrement, animée par la volonté de chacun des participants.

2013-Jul-01-img11.jpg
Design des drapeaux utilisés pendant la marche. De droite à gauche :
  • Hiraizumi - Ichinoseki, terre d'amour et de science !
  • Oui à l'ILC ! Pour la reconstruction du Tohoku grâce à la science.
  • ILC, le déclic pour le développement du Tohoku.
  • ILC, pour l'avenir du Tohoku, la région de tous les enfants !
  • Oui à l'ILC ! Le rêve et l'espoir renaissent dans le Tohoku !
  • Pour l'autonomie du Tohoku grâce à l'ILC.
  • Bienvenue à l'ILC. Bons baisers du Tohoku !
  • Faisons du Tohoku une terre d'amour et de science avec l'ILC !
2013-Jul-01-img9.jpg 2013-Jul-01-img10.jpg

Environ une heure après le départ, l'ensemble des participants était arrivé au but, et l'on sentait que tous étaient unis autour du même état d'esprit : « Oui à l'ILC dans le Tohoku ! ».

N'hésitez pas à consulter l'article du journal Iwate Nichinichi Shimbun ainsi que celui du journal Iwate Nippo relatant l'organisation du présent événement.

L'article du journal Iwate Nichinichi Shimbun du 1 juillet 2013

13-07-01-Iwate Nichi-Nichi Shimbun.jpg

L'article du journal Iwate Nippo du 1 juillet 2013

2013-07-01-Iwate Nippo.jpg

Catégorie:Rapport par notre personnel

2013.07.02 13:10 admin

2013.06.28 19:36

Évènement à la mairie d'Otsuchi-cho, dans la préfecture d'Iwate (28 juin 2013, mairie d'Otsuchi-cho, Iwate-ken)

Le vendredi 28 juin, nous avons organisé un « Curry de l'amitié ® » gratuit à la mairie d'Otsuchi-cho, dans la préfecture d'Iwate, afin d'encourager tout le personnel.

Le maire d'Otsuchi-cho, M. Koki Kato, ainsi que 40 cadres municipaux faisaient partie des victimes du tsunami engendré par le grand séisme de l'est du Japon. L'administration de la municipalité s'est donc retrouvée complètement paralysée. Otsuchi-cho se trouve malheureusement éloignée de la ville de Morioka. Après la catastrophe, Otsuchi-cho serait donc restée coupée du monde pendant un certain temps et aurait connu de grandes difficultés à communiquer sur l'ampleur des dégâts. Depuis le 6 août 2012, les services municipaux de d'Otsuchi-cho ont été déplacés dans les locaux de l'ancienne école primaire de la municipalité, et le 28 août, des élections municipales ont eu lieu. C'est M. Yutaka Ikarigawa, l'ancien directeur du service des affaires générales, qui a été élu maire. Nous avons appris que presque la moitié des 280 employés municipaux actuels était constituée de personnes venues de tout le pays pour soutenir la municipalité.

2013-Jun-28-img1.jpg 2013-Jun-28-img2.jpg

Par l'intermédiaire de Tahir, membre de notre association, nous avons fait la connaissance de M. Takahashi, le moine supérieur du temple Kicchoji (école zen Soto) situé à Kirikiri, à Otsuchi-cho. Il nous a expliqué que le temple n'avait pas été touché par le raz-de-marée, car il se trouve dans les hauteurs, et qu'il avait accueilli près de 250 réfugiés qui fuyaient le tsunami juste après la catastrophe. C'est quand nous lui avons fait part de notre projet de proposer un « Curry de l'amitié ® » le 20 juin, à l'hôpital préfectoral Otsuchi, qu'il nous a demandé d'organiser un événement similaire pour les services municipaux. Les casernes provisoires de la police et des pompiers se trouvant également sur le terrain de la mairie, c'est pour un total d'environ 280 personnes que nous avons accepté de préparer ce curry.

2013-Jun-28-img3.jpg 2013-Jun-28-img4.jpg

Afin de pouvoir commencer les préparatifs sur place dès 8h du matin, nous avons dû partir à 5h, car Otsuchi-cho se trouve à 2h30 de voiture de nos locaux à Senmaya-cho (ville d'Ichinoseki). Nous avons commencé la préparation la veille, dans le centre d'échange Minami de Senmaya-cho, afin de réduire les préparatifs sur place au strict minimum. Nous ne remercierons jamais assez le président du Rotary Club, M. Keishi Onodera, pour nous avoir offert 36 kilos de viande de poulet. De son côté, la coopérative agricole JA de Daito-cho nous a vendu une grande quantité de tomates à très bon prix.

La pluie tombait ce matin là, mais elle s'est arrêtée quand nous sommes arrivés à Otsuchi-cho. Il faisait un peu froid pour une fin de mois de juin, mais le temps se prêtait plutôt bien à l'événement. À peine arrivés, nous avons commencé la préparation par le montage d'une grande tente entre la caserne des pompiers et la mairie.

2013-Jun-28-img5.jpg 2013-Jun-28-img6.jpg

De nombreuses personnes sont venues jeter un coup d'œil sous la tente, attirées par le parfum du curry qui s'échappait de la marmite et flottait dans l'air. Puis le maire en personne, M. Ikarigawa, nous a fait l'immense plaisir de nous rejoindre pour prononcer quelques mots de remerciement. Barquette de curry en main, il a ensuite emmené Tahir et notre président M. Sata faire le tour des services de la mairie pour présenter le repas qui allait bientôt être servi.

2013-Jun-28-img7.jpg 2013-Jun-28-img8.jpg

Le service du « Curry de l'amitié ® » a commencé à midi. Nous l'avons servi dans des barquettes équipées de couvercles afin de le distribuer le plus rapidement possible. De nombreuses personnes sont venues chercher les portions de curry pour leur service entier. On a même vu deux personnes repartir avec 25 barquettes !

Face à la longue queue qui se formait devant la table où l'on servait le curry, notre équipe a dû rapidement réagir en répartissant à nouveau les tâches. Plutôt que de fermer les barquettes, nous avons laissé les couvercles en libre-service, et ceux qui en voulaient un se servaient eux-mêmes. De cette manière, nous avons réussi à réduire le temps d'attente, à fluidifier le service et, en un quart d'heure environ, la distribution était terminée.

À chaque fois que nous organisons un « Curry de l'amitié ® », nous préparons une quantité de moitié supérieure au nombre de personnes prévues, afin que tout le monde puisse manger à sa faim. Cette fois-ci, nous avons largement dépassé les 280 repas prévus en offrant 400 repas (en comptant les personnes venues se resservir).

2013-Jun-28-img9.jpg 2013-Jun-28-img10.jpg

Nous avons offert ce « Curry de l'amitié ® » à tout le personnel de la mairie afin d'exprimer notre gratitude pour tous les efforts qu'il a fournis jusqu'à présent, mais nous avons également été remerciés par M. le maire ainsi que par toutes les personnes venues des quatre coins du Japon, depuis Hokkaido jusqu'à Okinawa, pour soutenir la mairie. Le Docteur Iwata, directeur de l'hôpital préfectoral Otsuchi où nous avons organisé un « Curry de l'amitié ® » le 20 juin, nous a également fait le plaisir de venir nous remercier et de se joindre à nous, accompagné de son directeur administratif et d'autres médecins.

2013-Jun-28-img11.jpg 2013-Jun-28-img12.jpg

Une fois le repas terminé, nous avons visité le temple de M. Takahashi, l'instigateur de ce « Curry de l'amitié ® ». Il nous a entretenus à propos de la situation juste après la catastrophe. Nous avons compris à quel point la prise en charge des 250 réfugiés pendant les deux mois qui ont suivi la catastrophe avait été une tâche extrêmement ardue pour lui et sa femme. Nous étions tout à la fois confus et reconnaissants devant la modestie avec laquelle il nous a renouvelé ses remerciements pour l'organisation du repas.

L'épouse de M. Takahashi nous a préparé du thé matcha qu'elle a servi selon le rituel de la cérémonie du thé. Elle ne l'avait plus fait depuis la catastrophe. Ce fut un moment émouvant, où nous avons senti que quelque chose avait changé grâce à notre « Curry de l'amitié ® ».

Ce que nous pouvons faire pour les gens d'Otsuchi-cho qui ont subi de terribles épreuves n'est que bien peu de choses, mais nous souhaitons continuer à l'avenir nos activités de soutien indépendantes dans toute la région.

Catégorie:Rapport par notre personnel

2013.06.28 19:36 admin

2013.06.20 08:42

Évènement à l'hôpital préfectoral Otsuchi (20 juin 2013, Centre de soins temporaire de l'hôpital préfectoral Otsuchi, Iwate-ken)

Le mercredi 20 juin, nous avons servi gratuitement notre « Curry de l'amitié ® » au Centre de soins temporaire de l'hôpital Otsuchi, dans la préfecture d'Iwate, afin d'encourager tout son personnel.

2013-Jun-20-img1.jpg 2013-Jun-20-img2.jpg

L'hôpital préfectoral Otsuchi, situé dans la municipalité d'Otsuchi-cho, qui comptait 60 lits, a complètement été détruit lors du grand séisme de l'est du Japon. Le bâtiment de deux étages a été englouti jusqu'au premier par le tsunami. Un mois et demi plus tard, le Centre de soins temporaire était sur pied. Cependant, ce centre ne peut accueillir que des patients en consultation externe, et ne permet aucune hospitalisation. Nous avons entendu parler du projet de reconstruction, dans la préfecture d'Iwate, d'un hôpital de 50 lits doté de salles de soins et d'un système de consultation, mais ce dernier ne pourra pas être prêt avant 2015 au plus tôt, quand les travaux de la digue de protection sur la côte seront terminés.

Mais ce n'est pas le tout d'envisager la reconstruction d'un hôpital : se pose alors la question de savoir si l'on pourra assurer la présence du personnel nécessaire. Même avant la catastrophe, l'établissement ne comptait comme titulaires que trois médecins généralistes, et les autres services comme la chirurgie et l'ophtalmologie étaient assurés par des médecins vacataires venus d'autres hôpitaux. C'est pour cette raison que M. Chihiro Iwata, 66 ans, médecin et directeur de l'hôpital, est toujours en poste. Selon lui, faute de perspectives, il ne pourra pas prendre sa retraite. Nous avons donc organisé un « Curry de l'amitié ® », afin d'exprimer notre gratitude et nos encouragements à ce courageux directeur qui œuvre pour la reconstruction, ainsi qu'à tout son personnel. Nous remercions d'ailleurs M. Katsuhiro Sasaki, secrétaire général de l'hôpital Otsuchi, pour son aide dans l'organisation du repas.

Rentai Tohoku-Seinan, notre association, organise principalement de grands repas de curry dans les logements temporaires, mais c'était la première fois que nous organisions un événement dans un centre de soins. Cette fois encore, comme lors des « Curry de l'amitié ® » que nous avons proposés aux mairies de Rikuzentakata et Hiraizumi-cho, le temps imparti était limité et nous avons commencé la préparation la veille, afin de réduire au minimum les préparatifs sur place.

Nous avons d'abord effectué la préparation dans le Centre culturel Minami de Senmaya-cho. Puis, nous avons quitté les logements de notre association, situés à Senmaya-cho également, à six heures le lendemain matin pour nous rendre à Otsuchi-cho, à 2h30 de voiture de notre point de départ. À Otsuchi-cho, la pluie, qui était tombée jusqu'à la veille de notre arrivée, avait cessé, et c'est sous un ciel agréable que nous avons commencé l'installation.

2013-Jun-20-img3.jpg 2013-Jun-20-img4.jpg

Cette fois, les membres de l'association étaient peu nombreux, mais tous les participants ont travaillé avec efficacité et nous avons pu proposer notre « Curry de l'amitié ® » dans les temps. M. Lee, qui nous accompagne depuis le précédent évènement, nous a aidé la veille pour la préparation et s'est aussi révélé très actif le jour du repas. Nous ne remercierons jamais assez M. Keishi Onodera, président du Rotary Club de Senmaya-cho, pour nous avoir une nouvelle fois offert 12 kilos de viande de poulet. Enfin, M. Hideo Sato, de la ferme laitière, nous a donné du lait frais trait le matin même, afin de préparer le chaï (thé pakistanais).

2013-Jun-20-img5.jpg 2013-Jun-20-img6.jpg

Nous attendions pour ce « Curry de l'amitié ® » entre 70 et 80 personnes, mais avec les habitants des logements temporaires alentours et les patients qui se sont joints à nous, ce sont environ 120 personnes qui se sont régalées de notre curry, dépassant toutes nos prévisions. Il y eut un peu de confusion car nous servions le curry et les naans (pains ronds) sur des plateaux individuels pour les patients de l'hôpital, et dans des barquettes pour les habitants des logements temporaires voisins. Notre équipe a pu souffler quand tout le monde a enfin été servi.

2013-Jun-20-img7.jpg 2013-Jun-20-img8.jpg

Tout le monde nous a fait le plaisir de manger notre « Curry de l'amitié ® » avant de déguster le chaï préparé avec lait frais. Au moment de rentrer, une fois le rangement terminé, le Docteur Iwata nous a remercié pour « l'organisation d'un événement si amusant ». Nous avons alors pris une photo souvenir tous ensemble. À cet instant, nous avons senti à quel point le Docteur Iwata était un médecin remarquable, indispensable à l'offre de soins dans la région, et très respecté par les habitants.

Catégorie:Rapport par notre personnel

2013.06.20 08:42 admin

Informations

RENTAI TOHOKU-SEINAN Activités de soutien
Rapports de nos activités

Actualité

  • Pour nos dernières activités de soutien, veuillez vous référer à notre page en anglais.
  • Évènement à l'hôpital préfectoral Takata (10 juillet 2013, Centre de soins temporaire de l'hôpital préfectoral Takata, Iwate-ken)
  • Organisation d'une marche de soutien pour l'ILC (30 juin 2013, Hiraizumi-cho, Nishiiwai-gun / Ichinoseki-shi, Iwate-ken)
  • Évènement à la mairie d'Otsuchi-cho, dans la préfecture d'Iwate (28 juin 2013, mairie d'Otsuchi-cho, Iwate-ken)
  • Évènement à l'hôpital préfectoral Otsuchi (20 juin 2013, Centre de soins temporaire de l'hôpital préfectoral Otsuchi, Iwate-ken)
  • Organisation d'une marche de soutien pour l'ILC (1er juin 2013, Hiraizumi-cho, Nishiiwai-gun / Ichinoseki-shi, Iwate-ken)
  • Évènement à la mairie de Hiraizumi-cho (21 mai 2013, Hiraizumi-cho, Nishiiwai-gun, Iwate-ken)
  • Évènement au Conseil de l'aide sociale de Kesennuma (20 mai 2013, Conseil de l'aide sociale, Kesennuma-shi, Miyagi-ken)
  • Evènement à la mairie de Rikuzentakata (11 avril 2013, mairie de Rikuzentakata-shi, Iwate-ken)
  • Don d'une statue d'ange et cérémonie en mémoire des victimes (10 et 11 mars 2013, site de l'école primaire d'Okawa, Ishinomaki-shi, Miyagi-ken)